Publié dans Humeur

9/30 Entreprendre en France, une évidence…

Suite de mon histoire sur entreprendre en France : 1er article ici et 2ème .

J’ai donc été auto entrepreneur pendant 5 ans en tant que prothésiste ongulaire.

Être à son compte ça veut dire :

  • Travailler plus de 35h soit (dans mon cas) entre 50 et 60h en fonction des semaines
  • Reverser 25% de son chiffre d’affaire au RSI + d’autres charges = faire la différence entre l’argent que tu reçois et celui que tu touches réellement = la moitié !
  • Ne pas avoir de congés payés,
  • Les jours fériés sont des jours ordinaires,
  • Travailler dans ce que tu aimes

Alors oui il y avait plus de points négatifs mais la passion prenait le dessus.

Ce que j’ai aimé c’est partir de rien et arriver tout en haut. Sauf que quand tu es en haut, il n’y a plus rien d’autre à atteindre…. alors j’ai commencé à tourner en rond, j’avais envie d’autre chose, de nouveaux challenges, apprendre un autre métier, repartir à nouveau de rien et atteindre les étoiles.

Je ne voulais plus être à mon compte parce que je voulais retrouver un rythme de vie confortable… Je voulais goûter à la vie salariale.

J’ai trouvé assez rapidement un CDI en tant que responsable de magasin dans le prêt à porter. Ce job je l’ai décroché grâce à ma fibre entrepreneuriale. Je n’avais jamais travaillé dans les vêtements mais j’étais motivée je voulais tout apprendre, découvrir, décrocher le jackpot. J’avais le sens du travail. A tel point qu’au départ j’ai découvert des choses assez aberrantes (quand tu n’as jamais été salariée)

  • Les jours fériés sont payés même quand tu ne les travailles pas
  • Tu dois prendre 1h de pause pour manger (quand avant je prenais 15min)
  • Tu dois prendre 5 semaines de vacances (qui sont payés!)

Ça peut vous sembler normal quand vous avez toujours été salarié mais je peux vous dire qu’au début ça fait vraiment drôle. Surtout les jours fériés je trouve ça complètement fou!!!

Bref être salarié c’est devenu plus cool en terme de rythme de vie, en confort de vie mais au fond de moi je sens que je ne suis pas faite pour ça. J’ai eu trop l’habitude de prendre mes propres décisions, de réfléchir avant d’agir sauf qu’aujourd’hui en tant que salarié je trouve qu’on te demande d’agir sans réfléchir, d’être un robot. « Fais ça et ne pose pas de question ». Et je ne peux pas, je suis bien trop indépendante pour accepter de faire des choses qui n’ont pas de sens.

Alors peut-être que je suis simplement dans une trop grosse boîte mais je crois surtout que j’ai la fibre entrepreneuriale.

Je ne m’en serais peut-être jamais rendu compte si toutes ces péripéties professionnelles ne me seraient pas arrivées, quoiqu’il en soit je pense pouvoir affirmer aujourd’hui que je suis née pour entreprendre et c’est certainement pour ça que je n’ai jamais su ce que je voulais faire quand j’étais petite…

J’ai donc un nouveau projet qui se profil a l’horizon mais qui prendra forme en rentrant d’Australie. 😁😇

Ci dessous le nail art du 9eme jour du calendrier de l’avent :

Sachez que cette année il y a également un calendrier de l’avent spécial nail art sur Instagram (dont vous pouvez avoir un aperçu en haut à droite du blog) @caamleone

Pour ceux et celles qui veulent suivre mon challenge #1jour1lecture sachez que vous pouvez vous abonner en cliquant sur le bouton tout en bas de cette page « S’abonner par e-mail au blog » afin de me soutenir et surtout de suivre mon défi!

Et si certains blogueurs.ses veulent rejoindre mon défi ça sera avec grand plaisir (on peut même envisager une sorte de collaboration….)

À demain 😁